Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ridha DHIB

 
Selfie_sous_la_pluie.jpgRidha Dhib, né à Sousse (Tunisie) en 1966, travaille depuis plus de dix ans sur une recherche plastique dont la problématique principale est de lever la ligne du plan. En effet, son travail   s’articule autour d'une question :  que peut la ligne ?  Il l’expérimente  dans son rapport au plan,  au geste et au mouvement, dans ses potentialités à plier, à lier et à générer des textures variées. Il  explore ses résonances dans l'espace avec l'air et la lumière, et sonde ses potentialités à faire territoire : du fil à la trace et inversement. Le travail sur la ligne a aussi soulevé la question de la déterritorialisation et ses devenirs. A partir d’une réflexion sur la ligne de fuite, l’artiste a développé un travail sur sa dimension mutante et polymorphe : du manuel au digital et vice versa. Cela lui a permis d'élargir son champ de recherche sur la notion de trace numérique : l’image et ses potentialités haptiques, sa dimension contagieuse, ses attributs cartographiques. Un travail de portraitisation d’« amis » Facebook autour de la notion de « analogon » - l’analogie ne porte plus seulement entre une chose et sa représentation, mais également entre les représentations elles-mêmes a constitué une étape importante dans son travail. - Pour cela, l’artiste a choisi d’ébranler les perceptions visuelles en remplaçant son pinceau par un pistolet à colle et sa palette par un smartphone.

Les œuvres de l'artiste ont essaimé sur le Web, en France et à l’étranger : The Scream (vidéo sur le Web, 2015), Corps est Graphe, Tunis (2015), Je suis tracé, donc je trace, performances sur le chemin de Compostelle (IRL et sur le Web, 2014), Festival des Ephémères, installation aux Jardins d'Éole à Paris (2013), Code and Link et Qu'est-ce et Qui se trame  ? en Italie (IRL et Web, 2012), « Amis » Facebook (sur le Web 2009-2012), Instants Flux, Ecceité(s) (IRL et sur le Web, 2012) et Printemps des Arts de la Marsa en Tunisie (2010), Resonance(s) à Istanbul, Sichtbare gedachten Geel en Belgique(2010), Landart Rhizome au pays du soleil Levant à Nara et Kyoto (2007)…