Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ligne

  • Derrida-Arabesques

    Performance artistique exceptionnelle et inédite de Ridha Dhib et Saâdia Souyah, accompagnés de Bruno La Brasca, réalisée en hommage aux trois textes de Derrida publiés en 1967 : De la grammatologie, L'écriture et la différence et La voix et le phénomène.  

    La performance a été suivie d'une discussion avec deux membres de l'atelier Derrida et de l'« association pour la déconstruction », Marta Hernandez Alonso et Gabriel Rezende, accompagné.e.s de leur invitée Marion Delage De Luget, Docteure en Philosophie de l'Art, commissaire et critique d'art indépendante. Projet initié par Isabelle Alfandary et Elise Lamy-Rested - Collège international de philosophie

    Lire la suite

    Pin it!
  • De l'écriture au fil...

    « Quand je dessine à main levée, j’emmène ma ligne en promenade. »

    Tim Ingold « Une brève histoire de lignes »

     

    « Comment une ligne pour un artiste est toujours une question de durée plutôt que de trajectoire ? Pour un artiste, un géographe, un scribe, la ligne est une durée, la vraie question est comment la faire, sa destination importe peu. Finalement pour un artiste le travail est rarement dans l’œuvre qui sera exposée mais plutôt dans la fabrication qu’elle nécessite. » Alain BUBLEX

     

     

     

    Aaaaa…bstrait. Du dire au faire #distance

    Une publication partagée par Ridha Dhib (@rhizome66) le

     

    Le mouvement e(s)t sa trace : de l'écriture au fil #line #hand

    Une publication partagée par Ridha Dhib (@rhizome66) le

    Pin it!
  • Promesses

     

    Juste avant que le jour ne se lève, le spectre accédera à des promesses. #Générateurdephrases #cadavreexquis

     

    Captures nocturnes : instants de cristallisations #MatièreLumière

    Posted by Ridha Dhib on vendredi 27 février 2009
    Pin it!
  • Ma démarche c'est ma marche #devenirfleur

    « Le trajet se confond non seulement avec la subjectivité de ceux qui parcourent un milieu, mais avec la subjectivité du milieu lui-même en tant qu’il se réfléchit chez ceux qui le parcourent. La carte exprime l’identité du parcours et du parcouru. Elle se confond avec son objet, quand l’objet lui-même est mouvement. » 

    Gilles Deleuze, Critique et clinique, Paris, Les Éditions de Minuit, 1993, p.81

     

    fleur, carte, Paris, ligne, Ridha Dhib, performance,

     

     

    Pin it!
  • De la boule de Noël à la rose des sables

    Des lignes de colle transparente pliées sur elles-mêmes, dessinées dans un creuset de sable à l’aide d’un pistolet à colle. La matière chaude est froncée de telle sorte qu’elle puisse épouser la concavité du creuset et en relier les bords. Il y a corrélation entre la vitesse du geste, la viscosité de la matière et la variété de lignes tramées. C’est une texture de forme sphérique d'environ 10 cm de diamètre et d’un poids avoisinant les 21 g. Une sphère à dimension fractale : elle fait plus d’une dimension et moins de trois. RD

    sphère,pistolet à colle,creuset,matière,chaud,vitesse,colle,ligne,viscosité

    La suite c'est par ici

    Pin it!
  • Ligne abstraite

    « On n'est plus qu'une ligne abstraite, comme une flèche qui traverse le vide. »

    Mille Plateaux, G. Deleuze - F. Guattari

    Lire la suite

    Pin it!
  • Journal Japon

    Elaboré à quatre mains, celles de Ridha Dhib pour les lignes et d'Elisabeth Celle pour les mots, ce journal relate des instants japonais de l'été 2007.

    http://journal-japon.tumblr.com/post/24117600433
     
     
     
    La suite par ici
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pin it!