Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Installation

  • Derrida-Arabesques

    Performance artistique exceptionnelle et inédite de Ridha Dhib et Saâdia Souyah, accompagnés de Bruno La Brasca, réalisée en hommage aux trois textes de Derrida publiés en 1967 : De la grammatologie, L'écriture et la différence et La voix et le phénomène.  

    La performance a été suivie d'une discussion avec deux membres de l'atelier Derrida et de l'« association pour la déconstruction », Marta Hernandez Alonso et Gabriel Rezende, accompagné.e.s de leur invitée Marion Delage De Luget, Docteure en Philosophie de l'Art, commissaire et critique d'art indépendante. Projet initié par Isabelle Alfandary et Elise Lamy-Rested - Collège international de philosophie

    Lire la suite

    Pin it!
  • Voile-vide

    L’écrin et sa parure forment un réceptacle d’extériorité. Un agencement de matières tressées de vide et de lumière, générant ainsi de discrètes zones d’indiscernabilité : montrer / cacher, voiler / dévoiler, séduire / mettre à distance / absorber… En somme, c’est un œil, c’est un ventre. Antre altéré du monde extérieur, et capteur de l'image miroitante du spectateur. Dans un monde trouble, comment faire face à un catalyseur d’illusions ? Comment questionner « Le Réel et son double » ?

     

    Voile-vide

    Lire la suite

    Pin it!
  • Écrin de lignes

    La croix de chemin est un marqueur territorial par excellence. Elle a tenu au cours des siècles une place historique et artistique très importante puisqu’elle a participé intimement au rythme de vie des communes et des individus. De plus, une croix encadrée d’arbres symétriques est un espace scénique et symbolique à forte potentialité. Un espace pouvant notamment accueillir une installation en résonance avec le territoire.

    Pluie de lumière sur le calvaire de Jumel. Installation dans le cadre des journées européennes du patrimoine dans Le Val de Noye - 26 et 27 septembre 2015

    Pluie de lumière sur le calvaire de Jumel. Installation dans le cadre des journées européennes du patrimoine dans Le Val de Noye - 26 et 27 septembre 2015.

     

    Il pleut lumière Jumel, aujourd'hui 18:39 #LandArt #Picardie

    Posted by Ridha Dhib on dimanche 27 septembre 2015

     

    • Parer une croix de chemin d’une texture légère et transparente.
    • Créer un réceptacle de lumière sous forme de champ de lignes.
    • Habiter les arbres et habiller la croix.
    • Souligner l’alliance du ciel et de la terre par un halo de matière transparente.
    • Faire résonner des textures, des lieux et des mémoires.
    • Se greffer temporairement et de façon pragmatique sur les matériaux disponibles.

     

     

    Un lieu de mémoire, repaire pour les âmes et repère pour les hommes.

     

    Pin it!
  • Réceptacle de lumière

    Résidence de création dans le cadre du festival « L'Art est dans les Bois ». Du 15 au 19 juin, Pleslin Trigavou 22490, Côtes d'Armor.

    installation,performance,land art,bois,sentier,bretagne,just,territoire,lumière,transparence,vide,léger

    Lire la suite

    Pin it!
  • Embrasement matinal

    Le cœur demande une plume au laveur de carreaux rachitique #GénérateurdePhrases

    La suite c'est par ici

    Pin it!
  • Performance in Résonance(s)

    Performance dans le cadre de la conférence Philosophie, Art et Politique chez Deleuze et Guattari du 8 au 10 juillet 2010 organisée à Istanbul par Zafer Aracagök.

     

    RESONANCE(S): A Deleuze and Guattari Conference in Istanbul, 2010

    Installation et performance : Ridha Dhib et Elisabeth Celle.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     





    Pin it!
  • Tapis Levant

    Installation dans le cadre du Huitième Printemps des Arts Plastiques de la Marsa


    Un tramage de lignes sauvages entre glycine et araignée
    Une disponibilité pragmatique qui fait rhizome avec et dans les lieux
    Une surface dépliée pour un volume déployé
    Une inclusion de mouvements soufflée d'air et irriguée de lumière
    Un territoire ouvert, poreux et précaire
    Une alliance de plein et de vide qui fait bloc : 100 g de matière par mètre cube
    Un tapis nomade en dialogue...
     

    R.D.
    Mai 2010
     Palais Abdellia, La Marsa 2010, Tunisie.
     
     
     
     
     
     
     
     

     
     

    Pin it!
  • PERFOZOME

    Performance rhizomatique entre une musicienne, un plasticien, une vidéaste et trois danseurs.

    La vidéaste saisit l'image de la musicienne qui joue et la projette sur la membrane que le plasticien trame en direct comme piège à lumière. Par là même, l'image échappe à la surface pour prendre corps dans un bloc espace.

    Les danseurs improvisent dans la matière/lignes plastique, sonore et lumineuse.

    C'est une opération de production, de capture et de redistribution où les signes gagnent en autonomie vis-à-vis de leurs producteurs.

    Rhizome de signes hétérogènes.

    Rosine Feferman : la musicienne contrebassiste

    Ridha Dhib : le plasticien

    Vera Zahorodni : la vidéaste

    Elisabeth Celle, Julie Gasnier, Philippe Mensah : les trois danseurs de la Cie Kivitasku.

     

    Vendredi 2 mai et samedi 3 mai à 20h30 sous le chapiteau d'Adrienne

    62, rue René-Binet, 75018 Paris  

     

     

     

     


    Perfozome par ridhadhib

     

    Pin it!