Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Faire Rhizome - Page 7

  • Sur le balcon de France

    Peinture errante : flânerie picturale sur les côtes bretonnes (Presqu'île du Crozon). Tentative de contact et/ou dialogue de la peinture et des éléments. Questionner les lois de la nature sur l'hétérogène - nature et/ou culture ? 

    contact_ou_dialogue_.3.jpg

     

     

    Lire la suite

  • Sur la souveraineté de la ligne nomade

    pli_Noir.jpg

    Lire la suite

  • Topographie d'une peinture

    medium_topographie_d_une_peinture.jpg



    "N'est-ce pas la définition du percept en personne : rendre sensibles les forces insensibles qui peuplent le monde, et qui nous affectent, nous font devenir ?" G. Deleuze et F. Guattari, Qu'est-ce que la philosohpie ?
    Toujours chercher le centre de la terre pour mieux le fuir, ne pas le défier, mais jouer avec dans le mouvement, l'inclinaison et la vitesse.
    Ligne de fuite pour relier les sommets, ligne nomade pour épouser la topographie et ligne baroque englobante.

    R.D.

  • La ligne dit :

    medium_trou_pas_si_noir_que_8bd45.jpg

    Trou pas si noir que ça : vitesse Peinture : plus que un et moins que trois dimensions mars 2006 La ligne dit : "Je suis ce que j'enveloppe, je suis ce qu'il y a, plus mes vitesses, je suis mutante, polymorphe, je m'actualise dans le mouvement, je me réalise dans l'étendue, je suis matière gorgée de vide. Je fuis l'agrégat, le poids, la préciosité et le fétichisme de l'antériorité. Je négocie avec le vide qui est rempli de notre propre devenir. J'épouse la topographie de ce qui m'est donné, puis je raccorde les sommets, toujours de proche en proche. Je suis plus que un et moins que trois, jamais deux ! Je suis entre ciel et terre. " R.D.

  • Sur l'immanence

     



    "Peut-être que [le] théâtre des temps et des êtres ambigus flotte vers une frontière ultime, celle où l'immanence revendiquée relève aujourd'hui d'un athéisme pictural nécessaire. Car seules les énergies échappent à la logique dogmatique de l'Un-tout (...)".

    C. Buci-Glucksmann. Au-delà de la mélancolie.

  • Suite sur le vide qui n'est pas rien

    "Je ne suis rien
    Je ne serai jamais rien
    Je ne peux vouloir être rien
    Cela dit je porte en moi tous les rêves du monde."

    F. Pessoa

  • Toujours à propos du vide

    "Car c'est dans le divers même que "s'exalte l'existence". Le divers est donc une force, une énergie, proche de la pensée chinoise et japonaise, où le processus prime sur l'être, et où le vide conditionne le jeu des mille formes et êtres jusqu'à l'impalpable."

    C. Buci-Glucksmann - Au-délà de la mélancolie.

  • A propos de La ligne se lève : « Sur le vide »

    elle_se_leve_de_nuit.3.jpg

    Elle se lève de nuit aussi...

    Lire la suite

  • L'art à l'état gazeux

    "On pourra regretter que le temps n'ait plus assez de forme, plus assez de style, plus assez de projet, plus assez de Gestalt, aurait dit Hegel, pour se saisir de manière solide et sculptée dans des œuvres d'art plus pérennes que l'airain. De quoi se plaindrait-on pourtant quand on voit que cette situation fluide et gazeuse est seulement la contrepartie du triomphe de l'esthétique ? De quoi pourrait-on se plaindre quand le monde est devenu tout entier si beau ? Il n'y a plus d'œuvres mais la beauté est illimitée et notre bonheur en elle s'illimite telle une fumée..."

     

    Yves Michaut, L'Art à l'état gazeux.